Laisse tomber ton diffuseur d’huiles essentielles importé : voici la nouvelle façon écologique de diffuser des huiles essentielles sans diffuseur (et de préserver ton portefeuille)

Un diffuseur se vend généralement entre 60$ et 70$ dans le marché des produits cosmétiques, et je ne te parle même pas de ceux de « haute qualité » qui atteignent facilement la centaine.

Ceux qu’on achète en magasin au Canada proviennent souvent de grands pays fabricants comme la Chine et sont livrés dans des couches d’emballages interminables.  Il y a de la pollution lors de la fabrication, du transport, et je ne te parle même pas de l’endroit où ils se retrouvent en fin de vie.

Évidemment, on sait que comme tout appareil électrique, ils possèdent une durée de vie limitée (vive l’obsolescence programmée!). 

Mais, vivement pour toi, on a récemment découvert une façon durable, écologique et abordable de diffuser des l’huiles essentielles sans diffuseur électrique.

Je te présente le galet diffuseur en argile du Manicouagan


Mais qu’est-ce que c’est concrètement? Un galet c’est simplement une petite boule d’argile écrapoutie qui contient des essences odorantes qui se propagent dans l’air et vont répandre leur bonne odeur dans toute la pièce.

Herbes, fleurs, fruits, etc.  Il y a des odeurs pour tous les goûts! Et contrairement au diffuseur électrique qui répand sa fragrance de façon assez concentrée et parfois altérée, le galet laisse régner une odeur naturelle d’une façon plus subtile et raffinée.

Quand tu entres dans la pièce, ça sent assez pour que tu le remarques, mais pas trop pour te donner un choc olfactif. C’est un petit hhhmm, rien de trop intense. Juste ce qu’il faut pour ton nez délicat.

Ça te coûte juste 15$, c’est tellement mieux pour l’environnement et tu peux même le raviver plein de fois lorsqu'il perd son odeur environ un mois plus tard.

Hopla tu le mets au micro-ondes, tu lui mets quelques gouttes d’huile essentielle de ton choix, tu le frottes bien comme il faut pour faire pénétrer le tout (mais pas trop fort, sinon ton galet risque de se casser !), puis tu le laisses reposer au congélo pour le celer et poof, tu obtiens un galet tout neuf ! Et dans le pire des scénarios, si par malheur ton galet se casse, écrase-le entre 2 verres et re-façonne-le à ton goût.

Le seul hic c’est qu’en bas de 20C° il diffuse moins son odeur, alors, lors des hivers froids comme on les connait si bien au Québec, on recommande de l’installer proche d’un calorifère ou d’une source de chaleur. Le placer à un endroit au soleil, ça fait aussi l’affaire!

Par contre, ce qui fait que ces galets sont si spéciaux, c’est la provenance de leur argile…

Voici l’histoire de la création des galets, que j’ai eue en entrevue avec la créatrice de Seneaura, Karen Thomassin, une femme complètement flyée et trippante. Si ça ne t’intéresse pas, tu peux passer directement à la dernière page pour les informations sur l’événement qui s’en vient. Mais crois-moi, l’histoire de la création est vraiment cute et je t’encourage à la lire ! :

Tout a commencé quand Karen (la créatrice de Senseaura) avait des remords de conscience écologique à cause des importations qu’elle faisait pour sa boutique. Ses commandes de diffuseur d'huile essentielle de Chine impliquaient beaucoup de déchets de plastique et elle voulait y remédier. Elle avait également entendu parler d’une argile de haute qualité qui venait tout droit…du Québec ?! Eh oui !

L’argile du Manicouagan est particulière à cause de l’endroit d’où elle provient… un cratère de météorite ! Depuis la formation du cratère, il y a des millions d’années, l’argile du sol a été filtrée par le gel, la terre et les roches, créant une argile extrêmement pure et qui possède une multitude de bienfaits. Bref, comme l’a si bien dit Karen : « C’est vraiment l’argile la plus hot ».

 

Elle est extraite par Manicouagan Sea Minerals, une entreprise Québécoise écoresponsable qui se soucie grandement de l’environnement et ça parait dans leurs techniques. Ils ont un procédé qui permet à la nature de bien se régénérer à chaque fois qu’ils prennent de l’argile et c’est assez bien pensé.

Pour faire simple, ils enlèvent une couche de tourbière qu’ils mettent de côté, ils prennent l’argile dont ils ont besoin, puis ils remettent la tourbière en place. Ni vu ni connu, comme si rien ne s’était passé, l’écosystème peut continuer ses petites affaires tranquillement. De plus, ils font ça l’hiver pour protéger un maximum l’environnement.

Ce n’est donc pas pour rien que l’entreprise Manicouagan Sea Minerals détient le sceau de la réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka.

Alors, notre entrepreneuse a pris son téléphone à deux mains et a appelé le président. Entre deux discussions de chasse et pêche, ça a vraiment cliqué entre eux! Le proprio s’est pris d’attachement pour Karen et dès le lendemain elle a reçu l'argile à la gare dans une chaudière qui se réutilise parce qu’évidemment, Karen et lui avaient en commun le souci des déchets non récupérables.


Alors, en s’inspirant d’un galet que sa mère lui avait rapporté d’Europe, Karen a fait différents prototypes de galets, les a fait mettre à l’épreuve par son équipe personnelle de testeuses, dénommée les Design Thinkeuses et les a repensés et améliorés afin de créer le galet suprême. Elle a largement surpassé le galet modèle de sa mère, car celui de Karen est tout aussi mignon, mais en plus il porte son odeur pendant très longtemps !

Voilà, c’était l’histoire de la naissance des galets de Karen !

Tu peux également assister à la démonstration que Karen fera à la soirée #SelfLoveMovementau Sibéria Spa, organisée par nos amies de Other Sea Bikini et voir la fabrication de ton galet en live !

Quand : 18 juillet à 20h00

Où: Café du Sibéria Station Spa 339 Rue de Genève, Québec, QC G2M 0C1.

Ce que tu vas voir : Tu peux choisir tes ingrédients de galet, comme l’odeur et la couleur, sur place et découvrir comment il est créé ! Tu pourras aussi voir des bikinis uniques fabriqués à la main à Québec par des filles super créatives. (Visite leur site https://www.otherseabikini.com/ pour te magasiner un bikini !)

Sinon, tu peux te procurer ton premier galet sur le site de Senseaura au coût de seulement 15$.

Et crois la fille qui a un galet dans sa chambre, l’odeur en vaut le coût !

Emma

Ecrire un commentaire